Accueil > Région > ARS > Projet régional de santé 2012-2016 > Schémas sectoriels > Schéma Régional d’Organisation Médico-Sociale > 1 Elaboration du schéma > 1.2 La méthodologie mise en œuvre

Région

1.2 La méthodologie mise en œuvre

1.2.1   Le bilan et diagnostic de l’existant

 Le bilan et diagnostic de l’existant a été partagé avec les partenaires institutionnels et associatifs dans le cadre des groupes techniques, pour apporter la meilleure réponse à l’individualisation des prises en charge et des parcours de santé et de vie. L’inventaire des données a été construit, sur les champs personnes âgées, personnes en situation de handicap et personnes en difficultés spécifiques, à partir :

  • des études et documents disponibles  (schémas départementaux, études régionales, document d’orientation régional),
  • des données démographiques et d’équipements,
  • de l’état des lieux de la santé élaboré dans le cadre du PSRS,
  • d’un soutien technique apporté par le CREAI sur la consolidation du bilan de l’existant dans le domaine du handicap.

 Le bilan de l’existant est joint en annexe du présent document :

  • annexe 1 : bilan de l’offre personnes âgées
  • annexe 2 : bilan de l’offre personnes en situation de handicap
  • annexe 3 : bilan de l’offre personnes en difficultés spécifiques

1.2.2   La constitution des groupes techniques

 L’ensemble des travaux d’élaboration du SROMS ont débuté dans le cadre d’une réunion de lancement organisée le 17 janvier 2011 en présence de l’ensemble des groupes thématiques « personnes âgées » et « personnes en situation de handicap ». Les travaux se sont alors engagés dans le cadre de réunions

bimensuelles voire hebdomadaires jusqu’à fin avril 2011 et une réunion associant respectivement l’ensemble des membres des groupes « personnes âgées » et « personnes en situation de handicap » a été organisée le 5 avril 2011 en vue d’une analyse partagée.

Pour ce qui relève du champ des personnes en difficultés spécifiques, il a été convenu de ne pas engager de nouvelles réflexions sur ce champ considérant l’élaboration du schéma régional d’addictologie 2010/2014 arrêté conjointement par le directeur de l’ARH et le préfet de région en mars 2010. Les principaux axes relatifs à l’organisation de l’offre en établissements et services sur ce champ ont par conséquent été actualisés et réintégrés dans le SROMS. Cela concerne principalement les équipements suivants :

  • les centres de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA),
  • les centres d’accueil et d’accompagnement à la réduction des risques pour usagers de drogue  (CAARUD)
  • les appartements de coordination thérapeutique (ACT)
  • les structures dénommées « lits halte soins santé » (LHSS)

Pour les personnes âgées, deux groupes ont été constitués pour traiter de la question des personnes âgées :

  • « améliorer la prise en charge de la maladie d’Alzheimer et maladies apparentées » ;
  • « parcours de santé et de vie des personnes âgées ».

La méthodologie retenue pour chacun de ces groupes a reposé sur une approche quantitative (organisation de l’offre) et qualitative avec des thématiques identifiées qui s’appuient sur l’intervention de référents au sein de l’ARS. Neuf réunions ont été organisées afin de traiter des différentes thématiques :

  • Articulation avec la prévention        
  • Evaluation externe et interne
  • Articulation filière gériatrique                                  
  • Bientraitance
  • Organisation territoriale                                           
  • Soins palliatifs
  • Articulation avec les urgences                                 
  • Médicaments
  • Articulation avec la psychiatrie                                
  • Equipements
  • Articulation avec l’offre libérale                                ·  
  • Performance financière
  • Infections associées aux soins

Chacun de ces thèmes a fait l’objet d’une fiche action présentée par un référent interne à l’ARS puis discutée en groupe de travail.

Pour les personnes en situation de handicap, trois groupes ont été constitués afin de définir les actions prioritaires de réduction des inégalités, d’efficience et de développement :

  • le groupe « observation et connaissances »
  • le groupe « parcours de vie et parcours de santé »
  • le groupe « territorialisation »

Vingt et une réunions ont dès lors été organisées dans le cadre de ces groupes techniques.

Le groupe « observation et connaissances » s’est réuni à six reprises avec le concours de l’ensemble des représentants des MDPH afin d’opérer une revue des données existantes et de rassembler régionalement ces informations dans le but de :

  • constituer un/des tableaux de bord quantitatifs et qualitatifs
  • déterminer les enquêtes à conduire pour circonscrire les besoins mais aussi l’offre d’accompagnement.

Le groupe « parcours de vie et parcours de santé » s’est réuni à huit reprises en privilégiant une approche chronologique aux différents âges de la personne et en veillant à introduire  les mesures des plans  nationaux en cours (autisme) ou en voie de finalisation (prise en charge des personnes sourdes ou des personnes souffrant de troubles cognitifs). Les différentes réflexions du groupe « parcours de vie et parcours de santé » se sont par ailleurs appuyées sur les contributions des membres du groupe et l’intervention de personnes « qualifiées ».

Le groupe « territorialisation », réuni à sept reprises, s’est attaché à intégrer, dans le cadre d’un objectif de réduction des inégalités territoriales, les évolutions souhaitables des établissements et services au sein des territoires (plateformes de services, diversification des modalités d’accueil, mutualisation et efficience) et identifier les besoins non couverts nécessitant un équipement à vocation régionale. Le travail s’est organisé à partir d’une présentation de l’analyse du contexte financier et de l’équipement de la région afin d’identifier, sur la base d’une organisation de proximité définie par le groupe technique, les logiques d’organisation, et les prioriser selon les zones les plus pertinentes au regard de la nature de l’offre et des besoins non couverts.


© ICARS - Plan du site - Contact - Crédits