Accueil > Région > ARS > Projet régional de santé 2012-2016 > Schémas sectoriels > Schéma Régional de Prévention > Volet Prévention Promotion de la Santé et Santé Environnementale (PPS) > Plan d'action Enfants, adolescents, jeunes > Objectif général 1 : « Mieux connaître et prendre en compte les inégalités territoriales de santé» > Objectif opérationnel 1B « augmenter la couverture vaccinale notamment chez les adolescents et jeunes adultes » > 1.B.2. Engager une stratégie de communication durable

Région

1.B.2. Engager une stratégie de communication durable

1.B.2. Engager une stratégie de communication durable plus unifiée et cohérente autour des maladies à prévention vaccinale

ENJEUX :

  • Placer le médecin traitant comme un acteur premier de la vaccination, lui transmettre les informations nécessaires à l’amélioration de la pratique vaccinale. Dans 95 % des cas, le médecin traitant est le médecin généraliste. Ces derniers sont massivement adhérents au principe de la vaccination. Il ne s’agit pas de les convaincre, mais de renforcer l’acte vaccinal. Les messages à leur transmettre doivent être ciblés sur les aspects pratiques de la vaccination et  comporter des arguments pour convaincre les patients (exemple : arguments scientiques à diffuser pour l’hépatite B mal connue) ;
  • Accroitre l’adhésion des autres professionnels de santé, en faire des relais d’information. Cibler plus particulièrement les infirmiers et kinésithérapeutes qui sont fréquemment au contact des patients ;
  • Modifier l’image de la vaccination, redonner confiance à la population.

 


© ICARS - Plan du site - Contact - Crédits