Accueil > Région > ARS > Projet régional de santé 2012-2016 > Schémas sectoriels > Schéma Régional de Prévention > Volet Prévention Promotion de la Santé et Santé Environnementale (PPS) > 8. Une stratégie associant actions en population générale et mesures ciblées > 8.2 Quatre axes à conjuguer

Région

8.2 Quatre axes à conjuguer

La mise en œuvre du schéma devra conjuguer quatre axes complémentaires, en leur affectant des moyens appelés à évoluer au fil des cinq années à venir :

  • Améliorer la connaissance

Pour chacun des plans d’action comme pour le PRAPS, des objectifs visant à améliorer les connaissances sont proposés, soit pour mieux analyser l’état de santé des publics visés, soit en terme méthodologique.

  • Développer les politiques territoriales

Actuellement, le développement de ces politiques s’appuie essentiellement sur le dispositif des ateliers santé ville (ASV), déployé sur les territoires en contrat urbain de cohésion sociale (CUCS) et dont le financement ne relève pas de l’ARS. Des moyens complémentaires devront donc être affectés à cet axe, d’abord pour financer l’ingénierie locale nécessaire à la définition de programmes territoriaux de santé et à leur coordination, puis pour financer les actions nécessaires, en étroite articulation avec les institutions compétentes.

  • Soutenir la mise en œuvre des programmes

Ce soutien passera par des appels à projets, avec une attention particulière à la structuration des actions, dans leur déploiement local (coordination avec d’autres acteurs, pertinence par rapport à la situation du territoire,…), mais aussi dans leur construction (priorité à des programmes déclinant des actions par niveau). Les actions devront s’appuyer sur les recommandations de bonnes pratiques et prévoir des modalités d’évaluation précises sans que ceci prenne un caractère trop exclusif, car, dans le champ de la promotion de la santé, la multiplicité des déterminants rend les processus d’évaluation très complexes.

  • Recourir à l’innovation

Cette approche permet d’associer dans le cadre de recherches-actions des opérateurs de terrain à des équipes de recherche. Elle vise à définir des réponses à des besoins pour lesquels aucune action probante n’est clairement identifiée ou à l’égard desquels les dispositifs existants sont peu ou pas opérants. Plus largement, l’objectif poursuivi est de contribuer à améliorer la pertinence et la qualité des actions de promotion de la santé et de prévention développées dans la région (réponse aux besoins, méthodologie, évaluation,...).


© ICARS - Plan du site - Contact - Crédits