Accueil > Région > ARS > Projet régional de santé 2012-2016 > Schémas sectoriels > Schéma Régional de Prévention > Volet Prévention Promotion de la Santé et Santé Environnementale (PPS) > 5. Des ressources parfois insuffisantes > Eléments d’analyse issus des évaluations

Région

Eléments d’analyse issus des évaluations

Il s’agit des évaluations d’actions financées dans le cadre du PRSP en 2007, 2008 et 2009.

Contexte

Cette analyse porte sur un total de 81 fiches évaluatives disponibles sur les trois années de référence, issues du programme d’évaluation initié par le Groupement Régional de Santé Publique (GRSP) sur l’ensemble des programmes du PRSP 2005-2009.

Ces évaluations ont été conduites sur l’ensemble des 25 territoires de proximité, par des équipes pluridisciplinaires associant des personnels du GRSP, de la DRASS, des DDASS, de l’Assurance-Maladie ainsi que de l’Education Nationale et des Villes membres du groupement. Chaque évaluation a fait l’objet d’un entretien entre le promoteur de l’action et l’équipe d’évaluation, sur la base du renseignement d’une fiche d’évaluation type comprenant différents modules et des items évaluatifs.

Méthodologie utilisée

Cette analyse est basée sur un traitement statistique des données issues de la grille de synthèse renseignée pour chaque évaluation identifiant les caractéristiques de l’action en terme de « forces et opportunités », « faiblesses et obstacles », et enfin « marges de progrès et recommandations ».

Ce traitement statistique s’appui sur une typologie de treize items par catégorie (cf. Annexe 10).

Le nombre total de fiches exploitées étant limité, il est important de rester prudent quant à toute extrapolation de ces données.

Limites de l’analyse

Les résultats obtenus ne permettent pas de mener une réflexion sur l’ensemble des domaines stratégiques du PSRS. Ainsi, le domaine «Personnes en situation de handicap – Personnes âgées» n’a pu être traité ici, les évaluations réalisées ne portant que sur l’axe «Vieillissement» dans le cadre du programme «Prévenir les risques liés au vieillissement» du PRSP.

Les données issues de ces évaluations gagneront en force et en représentativité en complétant la base de données par de nouvelles fiches d’évaluation. Cette condition doit inciter à développer une politique d’évaluation ambitieuse basée sur l’appropriation d’une culture partagée de l’évaluation en promotion, prévention et éducation à la santé.

Synthèse générale des résultats

Une analyse spécifique des atouts, faiblesses et recommandations a été effectuée pour chaque domaine stratégique.

Globalement, les résultats fournissent des éléments très intéressants sur :

  • les points forts des actions financées dans le cadre du PRSP,
  • les difficultés les plus souvent rencontrées par les porteurs,
  • les axes de travail à privilégier en vue d'une démarche d'amélioration de l'intervention en prévention et promotion de la santé.

Sur les quatre domaines stratégiques traités (inégalités de santé, santé mentale et addictions, maladies chroniques, périnatalité), la compétence et l'engagement des intervenants, la qualité du travail partenarial ou en réseau ainsi que la légitimité des structures et leur implantation, constituent les principaux atouts des actions évaluées (cf. graphique Annexe 10).

En termes de difficultés, on constate une plus grande hétérogénéité selon les domaines étudiés. Ainsi, seules les difficultés relatives à la méthodologie de projet et à la qualité des outils d'évaluation sont partagées par la plupart des porteurs de projet. Ces faiblesses ont déjà été soulignées lors de l’évaluation intermédiaire du PRSP menée en 2008 qui mettait notamment l’accent sur le besoin d’appui méthodologique auprès des porteurs de projets (cf. graphique Annexe 10).

Les recommandations les plus souvent formulées concernent le développement et l'amélioration des outils d'évaluation de l'action et l’aspect méthodologique du projet (rédaction, définition d’objectifs et indicateurs de résultats). Pour y répondre, le réseau CRES-CODES, à la demande du GRSP, assure depuis 2009 une mission d’appui méthodologique auprès des opérateurs, conformément aux conclusions de l’évaluation intermédiaire du PRSP. Les effets de cet accompagnement ne pourront être perçus qu’au travers de nouvelles campagnes d’évaluation à l’horizon 2012. Les recommandations relatives à l'adaptation des moyens financiers, humains ou matériels sont également assez présentes. Enfin, il apparaît que le travail en réseau semble également devoir être renforcé de manière générale (cf. graphique Annexe 10).


© ICARS - Plan du site - Contact - Crédits