Accueil > Région > ARS > Projet régional de santé 2012-2016 > Plan stratégique régional de santé > 6. Organiser le suivi et l’évaluation de la mise en œuvre du projet régional de santé > 6.4 Le pilotage et l’organisation de la mise en œuvre de l’évaluation

Région

6.4 Le pilotage et l’organisation de la mise en œuvre de l’évaluation

Gouvernance de l'évaluation

6.4.1  Organisation du dispositif d’évaluation – Composition et rôle des organes d’évaluation et de suivi

La gouvernance de l’évaluation peut se décliner comme suit : voir schéma

 

6.4.2 Calendrier de l’évaluation

De façon générale :

Le suivi des schémas et programmes est annuel tandis que l’évaluation s’inscrit dans une dimension pluri annuelle.

Le suivi s’organise en complète cohérence avec le suivi du CPOM, sur la base  d’un tableau de bord intégrant les indicateurs de suivi de la mise en œuvre des schémas, des programmes et du CPOM Etat/ ARS.

  • 1ere phase 2011 : la mise en œuvre du suivi et de l’évaluation

- Constitution du comité de suivi,

- Diffusion large en interne du schéma directeur de l’évaluation et de la procédure d’organisation du suivi et de l’évaluation,

Suivi :

- Elaboration et diffusion des outils nécessaires à la mise en place du tableau de bord du suivi du CPOM et des schémas

- Première centralisation des données de suivi, analyse et rapport, adaptations de la procédure pour les années suivantes

Evaluation :

- Installation de l’instance de pilotage de l’évaluation.

- Définition et validation des orientations de l’évaluation.

  • 2e phase, 2012 - 2016 : Mise en routine du suivi et poursuite de l’évaluation

Suivi :

- Centralisation annuelle des données de suivi (alimentation du tableau de bord), analyse et rapport.

Evaluation :

- 2012, lancement de l’évaluation intermédiaire (élaboration d’un cahier des charges, choix et suivi du prestataire)

- 2013, réalisation de l’évaluation intermédiaire,

- 2016, réalisation de l’évaluation finale.

 

6.4.3 Coûts de l’évaluation

Le suivi est réalisé en interne.

Le principe d’une évaluation externe a été acté.  Son coût dépendra fortement de la qualité du suivi mis en place en interne et de la manière dont sont ciblées les questions évaluatives dans le cahier des charges. Les coûts de l’évaluation externe peuvent être largement réduits si l’on exclue le travail de récolte et de mise en forme des données de suivi et si le travail du prestataire se concentre sur la partie qualitative et l’analyse de questions préalablement bien définies. Par ailleurs, il est à noter que le coût de l’évaluation du PRS représente un engagement financier qui sera supporté par5 exercices budgétaires.


© ICARS - Plan du site - Contact - Crédits