Accueil > Région > ARS > Projet régional de santé 2012-2016 > Plan stratégique régional de santé > 6. Organiser le suivi et l’évaluation de la mise en œuvre du projet régional de santé > 6.3 Les principes et objectifs de l’évaluation

Région

6.3 Les principes et objectifs de l’évaluation

De manière générale il s’agit d’évaluer la capacité du PRS à être un outil performant de mise en œuvre de la politique de santé de la région. Politique dont les axes forts sont l’amélioration de l'espérance de vie en bonne santé, la promotion de l'égalité devant la santé et le développement d’un système de santé de qualité, accessible et efficient.

Plus spécifiquement, l’évaluation peut se décliner autour de 6 grandes questions :

1. La question de la pertinence du PRS au regard des besoins de santé des habitants de la région ?

  • Le diagnostic sur les besoins de santé a-t-il été effectué selon des méthodologies reconnues et concertées ?
  • Le choix des priorités est il pertinent au regard du diagnostic régional ?
  • La définition des territoires est elle pertinente au regard des objectifs poursuivis ?

2. La question de la cohérence

Il s’agit de questionner à la fois la cohérence interne du PRS et sa cohérence externe.

Cohérence interne :

  • Les objectifs spécifiques et actions définis dans les schémas sont ils cohérents face aux objectifs généraux et aux grands axes de la politique de santé ?
  • Les moyens prévus sont ils en adéquation avec les objectifs ?

Cohérence externe :

  • Les priorités et objectifs du PRS sont ils cohérents avec les autres politiques publiques (notamment les politiques de l’Etat et celles des collectivités locales) ?

3. Les objectifs spécifiques ont-ils été atteints ? Analyse du tableau de bord de suivi de l’activité (efficacité).

4. Les actions mises en œuvre sont elles efficientes ? Il ne s’agit pas de l’efficience du système de santé, priorité transversale du PRS mais de l’évaluation de l’efficience des objectifs et des actions mises en œuvre dans le cadre des schémas et des programmes, en analysant les résultats au regard des ressources engagées.

5. Quels sont les effets (impacts) sanitaires et sociaux induits par la mise en œuvre du PRS ? (choix ciblés sur certains indicateurs : ex : amélioration de l’espérance de vie en bonne santé…).

6. Quelles sont les conditions de mise en œuvre du PRS ? Analyse des contraintes et des facilitants (implantation).

Toute démarche d’évaluation ne peut raisonnablement répondre à toutes ces questions, du moins y répondre à toutes simultanément. Aussi, outre l’exercice de suivi annuel qui permet de dresser des bilans réguliers sur les moyens et les réalisations, ce questionnement approfondi doit être construit parallèlement à la mise en œuvre du PRS afin d’être en capacité d’intervenir non seulement au terme du plan mais également à mi parcours. :

  • L’évaluation intermédiaire, intervenant à mi-parcours (2013), doit être centrée principalement sur les questions de pertinence, de cohérence et les toutes premières réalisations. Cette évaluation intermédiaire doit pouvoir être engagée suffisamment tôt pour décider de réorientations stratégiques ou opérationnelles.
  • L’évaluation finale (2016), qui outre ces questions, pourra aborder plus aisément les questions de résultats et d’impacts.

© ICARS - Plan du site - Contact - Crédits