Accueil > Région > ARS > Projet régional de santé 2012-2016 > Plan stratégique régional de santé > 1. La santé dans le contexte régional : un tableau contrasté > 1.1 La région PACA, terre de contrastes > 1.1.2 De multiples facteurs de risques environnementaux, qui se cumulent dans certains territoires de la région

Région

1.1.2 De multiples facteurs de risques environnementaux, qui se cumulent dans certains territoires de la région

 

  • Des problématiques environnementales : l’air, l’eau, l’habitat indigne

L’exposition à divers facteurs influe sur l’état de santé. Cette exposition varie en fonction de la catégorie sociale des individus. La qualité de l’air et de l’eau sont deux enjeux importants retenus par le deuxième plan régional santé environnement (PRSE) :

  • L’air : la région Paca se caractérise par une forte pollution industrielle et urbaine. Du fait de ses conditions climatiques, elle est une des régions d’Europe les plus touchées par la pollution photochimique à l’ozone, notamment le département des Bouches du Rhône. Il concentre, à lui seul, de grands centres urbains et le pôle industriel de Fos sur mer, « responsable » de plus de 50 % des émissions polluantes de Paca ;
  • L’eau : certains départements sont concernés par une mauvaise qualité bactériologique de l’eau : 3% de la population dans les Alpes de Haute Provence et jusqu’à 7 % dans les Hautes Alpes, tandis que d’autres connaissent des problèmes de qualité physico-chimique (résidus de pesticides).

L’habitat est également une préoccupation environnementale importante : l’Insee estimait en 2006 à 12 000 le nombre de logements ne disposant pas du confort sanitaire de base. L’impact sur la santé est notamment lié aux pathologies telles que le saturnisme infantile, les intoxications oxycarbonées, les maladies respiratoires. Le problème n’est pas seulement urbain mais existe aussi en milieu rural : le département des Alpes de Haute Provence a la plus forte proportion de logements antérieurs à 1949.

  • Une région fortement soumise aux risques naturels et technologiques

La région Paca est une des régions françaises les plus concernées par les risques naturels. Toutes les communes de la région sont soumises à au moins un risque potentiel d'inondation, de mouvement de terrain, de feu de forêt, d'avalanche ou de séisme.

La problématique des risques technologiques est particulièrement présente dans la zone de l'étang de Berre qui concentre plus de 70 % des établissements SEVESO II de la région (40/57).

  • Des risques susceptibles d’être exacerbés par le changement climatique

De nombreux rapports nationaux recensant les risques sanitaires potentiels associés au changement climatique s’accordent sur trois types d’impacts principaux, y compris en France : émergence ou réémergence de maladies infectieuses, augmentation en fréquence et en intensité des évènements extrêmes (vagues de chaleur, de froid, inondations, feux de forêt…), modifications profondes de l’environnement (qualité de l’air, allongement de la période d’exposition aux allergènes respiratoires, risques d’origine hydrique…).

La région Paca est particulièrement concernée par le risque d’émergence ou d’extension de certaines pathologies infectieuses dont les vecteurs sont déjà présents sur le pourtour méditerranéen (chikungunya, dengue, fièvre à virus West Nile, leishmaniose viscérale). Par ailleurs, une augmentation du nombre de personnes vulnérables à la chaleur est attendue, consécutivement à l’augmentation des températures couplée au vieillissement de la population et à la concentration des populations dans les zones urbaines (InVS, 2010).


© ICARS - Plan du site - Contact - Crédits