Accueil > Région > ARS > Projet régional de santé 2012-2016 > Plan stratégique régional de santé > 2. Promouvoir la santé globale et l’action territoriale > 2.2 Au service de politiques coordonnées et ancrées territorialement

Région

2.2 Au service de politiques coordonnées et ancrées territorialement

La loi HPST s’inscrit en rupture avec les traditions de cloisonnement entre les politiques publiques menées dans le domaine de la santé et de l’autonomie. Cette césure, d’ailleurs artificielle, avait été gommée ici et là pour permettre aux décideurs de coopérer entre les différents secteurs. Qu’il s’agisse de coopérations entre secteurs médico-social, sanitaire, et ambulatoire, mais aussi et surtout entre acteurs publics (éducation nationale, santé au travail….), élus locaux (conseil régional, conseils généraux, municipalités…), et associations de représentants des usagers. Le processus de décloisonnement était donc déjà en marche, notamment dans notre région : ce qui représente un atout pour développer une réelle cohérence avec les principes développés dans le cadre dela Loi HPST.Endonnant à ce processus toute sa force, il est possible de passer de nouvelles étapes en termes de coordination des politiques menées en région et de déclinaison de ces politiques régionales sur  le département et sur des territoires infra départementaux.


© ICARS - Plan du site - Contact - Crédits