Accueil > Hautes-Alpes > ARS > Programme territorial de santé des Hautes-Alpes > La démarche

Hautes-Alpes

La démarche

Enjeux majeurs

Fluidifier les parcours de santé et lutter contre les inégalités sociales de santé (PRS ARS PACA)

Trois méthodes d’approche selon les 6 axes stratégiques retenus pour le  territoire des Hautes Alpes

  • Les parcours de santé
  • des personnes âgées, des personnes en souffrance psychique, des personnes porteuses de maladies chroniques, des personnes handicapées qui constituent les axes stratégiques 1, 2, 3, 4 du PTS des Hautes-Alpes,
  • La démarche part de l’usager, de son vécu (qualité et sécurité, repérage des points de rupture, accessibilité, délais, confort de vie, résultats, …),
  • Le parcours contribue à la lutte contre les inégalités en agissant le plus en amont possible (démarche de prévention) et sur les points de rupture,
  • Le parcours doit favoriser la coordination entre les acteurs, là où, paradoxalement, la forte densité des professionnels ne l’insuffle pas,
  • La montée en charge doit s’appuyer sur des « histoires réussies » construites sur des expérimentations réunissant des facteurs clés de succès rapidement mobilisables.
  • Les thématiques de santé transversales

Elles se déclinent sur le territoire des Hautes-Alpes mais requièrent des articulations régionales voire nationales.

Elles sont, par définition, multi sectorielles et multi partenariales.

Elles visent tous les publics : du citoyen, usager, au malade chronique isolé dans un village de montagne.

Elles sous-tendent l’axe stratégique n° 5 qui est de favoriser, sur tout le territoire des Hautes- Alpes, l’accès  aux soins par :

  • la lutte contre la désertification médicale,
  • l’optimisation des soins par le développement de la télémédecine,
  • l’optimisation des soins par la création d’une communauté hospitalière de territoire (CHT).
  • L’approche globale de santé par territoire infra-départemental (4 territoires)

Elle se définit comme un focus sanitaire sur chaque territoire déterminé (Briançonnais, Embrunais, Gapensais, Buech) et la « territorialisation » c'est-à-dire l’orchestration de toutes les actions de santé déjà existantes ou à mettre en œuvre sur ce territoire (ARS et autres acteur de santé), (axe 6).

 

Objectifs opérationnels communs aux 6 axes stratégiques 

  • s’approprier les données épidémiologiques,
  • recenser l’existant,
  • faire un état des lieux précis et territorialisé,
  • rendre lisible à tous les acteurs locaux et à l’usager l’ensemble des dispositifs ambulatoires et institutionnels,
  • améliorer la coordination des dispositifs existants,
  • repérer et agir sur les points de rupture.

© ICARS - Plan du site - Contact - Crédits