Accueil > Région > ARS > Projet régional de santé 2012-2016 > Schémas sectoriels > Schéma Régional de Prévention > Volet Prévention Promotion de la Santé et Santé Environnementale (PPS) > Plan d'action Population générale > Objectif général 1 : Prévenir, repérer la souffrance psychique et la crise suicidaire

Région

Objectif général 1 : Prévenir, repérer la souffrance psychique et la crise suicidaire

Prévenir, repérer la souffrance psychique et la crise suicidaire et prévenir les récidives des tentatives de suicide en améliorant leur prise en charge

Contexte

Le suicide ne peut pas être considéré comme une pathologie mais son taux reste un indicateur significatif pour évaluer l’état de santé mentale d’un pays ou d’une population. C’est la deuxième causede mortalité prématurée évitable pour les hommes comme pour les femmes. Les taux de décès sont nettement plus élevés chez les hommes âgés que chez les jeunes et les femmes. En France, le nombre de décès par suicide est estimé à 10127 cas en 2007.[1]

En PACA, pour les années 2000-2004, on observe une sous-mortalité régionale significative de 12% par suicide pour les hommes et une surmortalité de 5% pour les femmes (non significative). Le département du Var présente une surmortalité significative par rapport à la France de 12% pour les hommes et de 15% pour les femmes[2].

Les territoires figurant dans les tableaux ci-dessous correspondent à des surmortalités prématurées, évitables, pour causes de suicides (en orange) ou à des sous-mortalités (en bleu italique) significatives au seuil de 5% pour la période 2000-2004.

Mortalité par suicides
  2000-2004

Département

Territoire de
  proximité

Taux
  comparatif hommes

ICM [3]

 

Département

Territoire de
  proximité

Taux
  comparatif femmes

ICM [4]

 

 

Surmortalité

 

 

 

Surmortalité

04

Manosque

40,36

136,40

 

04

Manosque

12,24

145,48

83

Draguignan

37,15

131,57

 

06

Antibes

14,90

167,20

83

Toulon-Hyères

32,58

114,60

 

06

Cannes-Grasse

12,72

146,95

84

Avignon

33,50

118,73

 

13

Marseille

10,40

113,61

 

 

Sous mortalité

 

 

 

Sous mortalité

06

Nice

10,57

37,09

 

06

Nice

4,46

50,94

06

Menton

18,21

62,67

 

 

 

 

 

13

Martigues

18,53

63,11

 

 

 

 

 

13

Marseille

21,37

74,39

 

 

 

 

 

 

A cette échelle, et pour des données regroupant les deux sexes, la majorité des cantons regroupés présentant les taux comparatifs de mortalité par suicide les plus élevés sont situés dans les départements alpins (Veynes, Sisteron, Gap) et le Var (St-Tropez, Collobrières, Le Muy, Hyères, Six-Fours, La Seyne-Mer). Les cantons regroupés de Cannes et Aubagne sont également en surmortalité par rapport à la France.

En 2005, le nombre de personnes de 18 ans et plus ayant fait une tentative de suicide (TS) était estimé à 9116[5].

Par ailleurs, la région PACA est la 6ème région française la plus consommatrice de médicaments psychotropes, avec 26,6% de consommateurs en 2000. C’est dans le département des Bouches-du-Rhône que ce pourcentage est le plus élevé (27,9%).

Le Programme national d’actions contre le suicide (2011-2014) développe six axes dont un concerne le développement de la prévention et de la postvention.


[1] CepicDc-Inserm

[2] SIRSé PACA

[3] ICM base 100 : France par suicides 2000-2004 - Source : INSERM CépiDC, INSEE – SIRSé PACA

[4] ICM base 100 : France par suicides 2000-2004 - Source : INSERM CépiDC, INSEE – SIRSé PACA

[5] ORS PACA op. cit. p.24


© ICARS - Plan du site - Contact - Crédits