Accueil > Région > ARS > Projet régional de santé 2012-2016 > Schémas sectoriels > Schéma Régional d’Organisation Médico-Sociale > 3 Orientations régionales spécifiques > 3.2 Personnes en situation de handicap > 3.2.2 Soutenir l'accès aux soins et à la prévention > Améliorer l’accès aux soins ophtalmologiques

Région

Améliorer l’accès aux soins ophtalmologiques

Différentes études ont mis en évidence que si la prévalence des troubles oculaires est plus élevée chez les personnes en situation de handicap, l’accès aux soins est paradoxalement  plus restreint. A titre d’exemple, chez les personnes porteuses d’une trisomie 21, de nombreuses malformations sont possibles et peuvent toucher plusieurs segments de l’œil : troubles de la réfraction, troubles de l’oculomotricité, kératocônes (5 à 15% des enfants trisomiques), cataracte, etc. Par ailleurs le diabète, pourvoyeur de rétinopathie est 4 fois plus fréquent chez ces personnes que dans la population générale.

La prise en charge ophtalmologique implique les ophtalmologistes, les orthoptistes et les opticiens. Outre les difficultés liées à la personne, les principaux freins sont le manque d’accessibilité des locaux et des équipements, le manque de formation et de sensibilisation des professionnels au handicap et la non valorisation des actes longs.

Une réflexion entre l’ARS, l’URPS, les professionnels de la prise en charge ophtalmologique et les associations du champ du handicap doit permettre d’envisager les modalités d’amélioration de l’accès aux soins.



Schéma Régional d’Organisation Médico-sociale. ARS PACA, 2011, pp. 33













© ICARS - Plan du site - Contact - Crédits