Accueil > Région > ARS > Projet régional de santé 2012-2016 > Schémas sectoriels > Schéma Régional de Prévention > Volet Prévention Promotion de la Santé et Santé Environnementale (PPS) > Plan d'action Enfants, adolescents, jeunes > Objectif général 3 : « Prévenir l'usage de produits psycho-actifs, les addictions et leurs conséquences » > Objectif opérationnel 3B : « développer des programmes de prévention de réduction des risques, y compris sexuels dans les milieux festifs et commerciaux » > 3.B.2 Développer dans la région des interventions préventives et de réduction des risques dans les espaces festifs alternatifs

Région

3.B.2 Développer dans la région des interventions préventives et de réduction des risques dans les espaces festifs alternatifs

La région, depuis le milieu des années 80, est le lieu de rassemblements festifs d’ampleur plus ou moins grande et de nature diverse (free parties, technivals, rave,…) et qui correspondent aux formes évolutives du phénomène culturel propre à l’histoire de ce mouvement.

La présence de sites montagneux, à faible peuplement, d’une zone côtière très fréquentée en été et riche en fêtes estivales, la proximité avec l’Italie et la Catalogne, font de cette région une zone fortement attractive pour des publics habitués de ces rassemblements festifs.

D’autre part, pour ces raisons, et également pour des motifs économiques liés à leur situation précaire, à la possibilité d’accès à des petits métiers liés à la saisonnalité, à la difficulté de vivre dans d’autres régions, moins agréables du point de vue climat, … de nombreuses personnes choisissent de s’installer de façon plus ou moins durable dans la région. Ce mouvement, qui s’amplifie, génère une nouvelle population qui développe des modes de vie spécifiques, incluant des habitats précaires en milieu urbain, en caravane ou camion.

Des associations de réduction des risques s’adressent à ces publics depuis de nombreuses années ; il s’agit des jeunes fréquentant le milieu festif alternatif régional et particulièrement les jeunes en situation d'errance et d'habitat précaire, souvent usagers du milieu festif. Les besoins de prévention de ces publics, concernant les risques infectieux, sanitaires ainsi que les dommages sociaux et psychologiques liés à la consommation de substances psychoactives licites ou illicites, aux pratiques "culturelles" (piercing, tatouage) et aux pratiques sexuelles (IST, VIH, hépatites) sont identifiés et pris en compte lors de rencontres de terrain.

Les actions visent à :

  • Offrir aux jeunes au sein même de la manifestation festive, ou sur le lieu de vie la possibilité de bénéficier d'une action de prévention et d'information adaptée à leurs usages, pratiques et comportements liés à la consommation de substances psychoactives licites et illicites.
  • Permettre aux jeunes présentant un problème d'addiction de bénéficier d'une information spécifique sur les dispositifs de prise en charge accessibles en région PACA (centre d'addictologie, CAARUD, CSAPA...)
  • Diminuer le nombre de nouvelles contaminations IST, VIH et Hépatites C chez les jeunes fréquentant le milieu alternatif, en favorisant leur accès à la prévention, l'information sur les prises de risques (sexuelle et toxicomanie) et la mise à disposition de matériel de réduction des risques adapté.

 



Schéma Régional de Prévention, Plan d’action Enfants, adolescents, jeunes, ARS PACA, 2011, pp. 30-31












© ICARS - Plan du site - Contact - Crédits