Accueil > Région > ARS > Projet régional de santé 2012-2016 > Schémas sectoriels > Schéma Régional de Prévention > Volet Prévention Promotion de la Santé et Santé Environnementale (PPS) > Plan d'action Enfants, adolescents, jeunes > Objectif général 3 : « Prévenir l'usage de produits psycho-actifs, les addictions et leurs conséquences » > Objectif opérationnel 3A : « développer des actions de prévention des addictions » > 3.A.2 Développer la prévention auprès des jeunes scolarisés

Région

3.A.2 Développer la prévention auprès des jeunes scolarisés

3.A.2 Développer la prévention auprès des jeunes scolarisés appliquant les programmes prévus par l’éducation nationale et s’appuyant sur les équipes éducatives des établissements, sensibilisées et formées à cette approche

La loi de santé publique du 9 août 2004 préconise qu’une information sur la prévention des conduites addictives soit mise en œuvre tout au long de la scolarité (du CM2 jusqu’à la Terminale). Depuis 2005, certaines connaissances et compétences pouvant être favorisées par la prévention des conduites à risques font partie du socle commun de compétences devant être validées en fin de scolarité.

Cette activité de prévention est mise en œuvre par les personnels de l’Education nationale dans les établissements scolaires, en particulier par leurs équipes éducatives, et inscrite dans les projets portés par les CESC.

Elle est présentée et explicitée dans le « guide d’intervention pour la prévention des conduites addictives en milieu scolaire », rédigé par la MILDT et la DESCO et édité par le CNDP en 2010 sous une version réactualisée et diffusée à l’ensemble des établissements secondaires des deux Académies.

Pour autant, les équipes des établissements scolaires ne disposent pas toujours des outils et des ressources pour mettre en œuvre un programme de prévention des conduites addictives, d’autant plus que les produits et les usages qui en sont faits évoluent rapidement.

Un appui associatif aux établissements est dans ce cadre souvent souhaitable, afin de leur apporter contenus et méthodes. 

Enfin, un guide similaire concernant l’action en premier degré est en cours de validation. Des programmes d’éducation à la santé sur la question des conduites addictives sont donc également envisageables dans les classes de CM2, menées par l’éducation nationale avec si besoin un appui associatif.

 



Schéma Régional de Prévention, Plan d’action Enfants, adolescents, jeunes, ARS PACA, 2011, pp. 26-27













© ICARS - Plan du site - Contact - Crédits