Accueil > Région > ARS > Projet régional de santé 2012-2016 > Schémas sectoriels > Schéma Régional de Prévention > Volet Prévention Promotion de la Santé et Santé Environnementale (PPS) > Plan d'action Enfants, adolescents, jeunes > Objectif général 2 : « Améliorer le repérage et la prise en charge de la souffrance psychique » > Objectif opérationnel 2D : « Démarche de labellisation des lieux d’accueil de l’adolescent en souffrance psychique »

Région

Objectif opérationnel 2D : « Démarche de labellisation des lieux d’accueil de l’adolescent en souffrance psychique »

Contexte de la création du comité départemental adolescent

Au cours de l’année 2009, des groupes de travail ont été constitués pour réfléchir sur la prise en charge des adolescents « difficiles » présentant des troubles du comportement associés à des troubles psychiatriques.

Cette réflexion, menée à l’initiative de l’ex DDASS, a permis d’associer un grand nombre de partenaires concernés par la problématique. Trois groupes composés de représentants du secteur sanitaire (psychiatrie adulte et pédopsychiatrie, directeurs d’établissements), du secteur médico-social (ITEP), de représentants du Conseil Général (Directeur de la Maison Départementale des adolescents), de la Protection Judicaire de la Jeunesse, de l’Inspection d’Académie et de la Ville de Marseille, ont travaillé  sur les thématiques suivantes :

  • En amont : la prévention, le repérage et le premier accueil,
  • Le soin et l’hospitalisation,
  • La crise et l’urgence,

Au cours de la restitution des travaux, l’ensemble des acteurs a fait ressortir, de façon prégnante, la nécessité de mettre en place une instance départementale de coordination et de suivi de la prise en charge de ces adolescents « difficiles », instance co-animée par l’Etat et le Conseil Général des Bouches du Rhône. Le Conseil Général a proposé que cette instance soit adossée à l’Observatoire Départemental de la Protection de l’Enfance.



Schéma Régional de Prévention, Plan d’action Enfants, adolescents, jeunes, ARS PACA, 2011, pp. 24














© ICARS - Plan du site - Contact - Crédits