Accueil > Outils > Les territoires > Espace de santé de proximité fragiles et à risques dans les Alpes de Haute Provence

Outils

Espace de santé de proximité fragiles et à risques dans les Alpes de Haute Provence

Ce département fait apparaître un risque de désertification en zone rurale pour les soins de proximité et plusieurs ESP ont été repérés comme fragiles. La densité en médecins spécialistes libéraux est inférieure à la moyenne régionale et concentrée sur Digne, Manosque et Sisteron. Une dizaine d’établissements publics de santé ex hôpitaux locaux, équitablement répartis sur le territoire, permettraient d’asseoir une offre de santé de proximité. Le département est peu équipé en centres de santé.
La consommation de soins en médecine générale et en hospitalisation complète est plus élevée que la moyenne régionale. En revanche elle est moins élevée en hospitalisation de jour.

Au regard de la méthodologie présentée ci-dessus, la classification suivante est proposée :
•    ESP fragiles : Seyne les Alpes, Saint André les Alpes, Annot et Castellane.
•    ESP à risque : Sisteron, Banon et Allos.

Schéma Régional d’Organisation des Soins. ARS PACA, 2011


© ICARS - Plan du site - Contact - Crédits